Prothèses d'épaule
Accueil Remonter Coiffe de l'épaule Epaule du sportif Prothèses d'épaule

 

Prothèses d'épaule - Dr Philippe Collin, chirurgien orthopédiste

1. Introduction

En dehors des fractures il est mis en place une prothèse totale d’épaule en cas d’usure de l’articulation . Normalement les deux os de la scapula et de l’humérus sont recouverts de cartilage afin de faciliter les mouvements. Une usure puis une disparition du cartilage va entraîner des frottements entre les deux os et développer une arthrose. (photo n°1)

 

 

2. Les symptômes :

On retrouve essentiellement des douleurs importantes, invalidantes dans les mouvements mais également la nuit en cas de poussée inflammatoire.

Les mobilités sont également réduites, plus l’arthrose évolue moins l’épaule bouge avec progressivement également une baisse de la force.

3. Les examens complémentaires :

Les radiographies standard permettent de confirmer le diagnostic, il n’y a plus d’espace entre la tête et la glène ( pincement de l’interligne) et des ex-croissances osseuses sont visibles ( ostéophytes).

Une IRM ou un arthroscanner sont nécessaires pour analyser la coiffe des rotateurs. L’existence ou non d’une rupture des tendons permettra de choisir entre deux types de prothèse, une prothèse anatomique ou une prothèse inversée.

3. L’intervention :

  •  Le principe consiste à remplacer les surfaces articulaires usées par des pièces prothétiques (photos n° 1,2,3 et 4).

  •  L’hospitalisation est de 4 à 5 jours avec dans les suites le port d’un coude au corps pendant trois semaines. La rééducation peut être réalisée dans un centre ou auprès un kinésithérapeute spécialisé.

  •  Un suivi régulier sera réalisé tous les trois mois la première année, puis tous les ans

4. CONCLUSION

La chirurgie de remplacement prothétique de l’épaule a fait récemment d’ énormes progrès. Aujourd’hui la mise en place d’une prothèse totale d’épaule est très efficace sur les douleurs et permet de récupérer en grande partie la mobilité.

 . 

 

Exemple de prothèse


Préparation des surfaces à implanter
 


Mise en place de la queue prothétique
dans l'humérus

 


Mise en place de la tête humérale prothétique
 


Mise en place de la cupule glénoïdienne,
implantée dans l'omoplate