Corsets anti-cyphose
Accueil Remonter Lombosciatique Fractures vertébrales La hernie discale lombaire Les causes Lombosciatique aiguë Douleurs chroniques Rééducation et réadaptation Médecine manuelle/ostéopathie La chirurgie Rééducation des lombalgies chroniques Lombalgies et sciatiques aiguës Maintien lombaire Corsets anti-cyphose

 

Tassements vertébraux
Spondylodiscite
Dystrophie rachidienne de croissance
Cyphoses de l'adulte
Pelvispondylite rhumatismale

La contrainte doit être adaptée à l'objectif

Le port d'un corset anti-cyphose impose des contraintes assez importantes d'encombrement et de limitation des mouvements. On peut classer les objectifs en trois niveaux imposant des contraintes de rigueur décroissante : 

  • Correction passive : le tassement vertébral comminutif est l'exemple extrême où la correction doit être maximale et ininterrompue jusqu'à consolidation osseuse.
  • Correction active : dans une cyphose de l'adolescent modérée et souple, le corset rappelle simplement la référence à un redressement actif.
  • Antalgie et protection : devant un tassement modéré et stable, s'il n'y a pas de tendance à l'effondrement en cyphose, un corset souple sur mesure peut suffire à soulager le patient.

Réalisation

Le moulage est réalisé debout, de préférence

  • Seule une grande instabilité fracturaire, jugée par le chirurgien, peut imposer une réduction en position couchée (méthode de Boehler) ou, bien souvent, une arthrodèse chirurgicale.
  • Dans tous les autres cas, le moulage en station debout permettra un corset mieux adapté. La présence du médecin est indispensable. 
  • Pour les traumatismes, la prise du moulage en urgence permet de réduire les incidents d'hypotension orthostatique et la durée d'hospitalisation. 
  • Le moulage est pris dans un cadre avec une petite suspension cervicale. Il faut bien contrôler la lordose lombaire compensatrice
  • La gypsotomie de moulage est très souvent utile pour améliorer la correction de la cyphose. Elle peut être réalisée directement sur un plâtre de Boehler (correction en deux temps) ou sur le négatif avant coulage du positif. 

Les appuis du corset (système 3 points)

  • Postérieur, juste sous le sommet de la cyphose,
  • Antéro-inférieur pubien ou hypogastrique,
  • Antéro-supérieur : sternal, scapulaire ou cervical.

Corset monovalve à ouverture antérieure

  • Est plus facile à mettre,
  • Et plus confortable qu'un corset bivalve.