Corset de Milwaukee
Accueil Remonter La scoliose idiopathique Evolution Première consultation Formes topographiques Suivi évolutif Traitement orthopédique Objectifs et indications Corset de Milwaukee Le Corset CTM Surveillance du traitement Traitement chirurgical

 

Le corset de Milwaukee

Il est constitué :

  • D'une coque moulée sur le pelvis, s'ouvrant en arrière,
  • D'un mât antérieur et de deux mâts postérieurs qui supportent un collier cervical réglé à deux travers de doigts au dessous du menton,
  • D'une main d'appui sur la convexité thoracique en cuir fixée aux armatures par des sangles en cuir.

Ce corset est dit "actif"

  • L'enfant doit "s'autograndir" à l'intérieur du corset.
  • Le menton ne doit pas s'appuyer sur le collier cervical (passage de 2 travers de doigt)
  • La main thoracique est peu contraignante, le thorax est libre.
     

Ce corset reste utilisé avant 10 ans

  •  En effet, les corsets agissant directement par pression sur le thorax (Lyonnais ou Cheneau) risquent d'écraser les côtes, encore très souples, ce qui peut aboutir à un thorax tubulaire.
  • Le corset de Milwaukee favorise le dos plat. Il doit en principe être accompagné d'une rééducation en cyphose, mais on peut s'interroger sur l'efficacité réelle de séances qui, au mieux, ne dépasseront pas une heure sur 24...
  • Il faut également être très attentif à l'évolution de l'articulé dentaire, qui peut être déformé si le menton appuie sur le collier cervical. Un suivi orthodontique est toujours conseillé.